Patricia Petibon, émouvante "Manon" de Massenet dans une mise en scène d’Olivier Py… très Py !

franceinfo Culture
La "Manon" de Massenet retrouve l’Opéra-Comique, où elle fut créée en 1884. Patricia Petibon y est une remarquable Manon.

L’Opéra-Comique retrouve une de ses enfants, Manon, peut-être le chef-d’œuvre de Massenet, qui est donnée dans une mise en scène d’Olivier Py proposée à Genève il y a plus de deux ans, déjà par Patricia Petibon, et passée par Bordeaux ensuite.

Délurée


Sous la direction de Marc Minkowski Frédéric Antoun est le chevalier des Grieux, l’amoureux de Manon Lescaut… pardon : de Manon… Car Massenet y tenait. A Meilhac, son librettiste, qui lui parlait de Manon Lescaut, il répondait : Non. Manon" Archétype de la jeune fille qui traîne, certes, tous les cœurs après soi mais qui veut avant tout… s’amuser : "Ah ! combien ce doit être amusant de s’amuser toute une vie !" chante-t-elle dans son premier grand air. Malheureusement, ni au XVIIIe siècle, quand l’abbé Prévost écrit son Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut (1731) qui fera un tel scandale, ni même à la fin du XIXe siècle, on ne peut tolérer qu’une femme s’amuse -et d’ailleurs on n’est pas sûr d’avoir fait des pas de géant depuis dans ce sens !

Manon est donc l’histoire d’une toute jeune fille petite-bourgeoise de seize ans, promise au couvent pour être déjà un peu trop délurée, et qui, à une étape de la malle-poste, s’enfuit avec le premier venu (Des Grieux, un chevalier tout de même !) pour vivre de plaisir, d’amour et d’eau fraîche.


S’amuser ! Cela passe par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi