Patrice Leconte (Les Bronzés) : cet acteur célèbre et "très remonté" qui a voulu virer le cinéaste

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec le temps, les langues se délient. Si les acteurs du Splendid se sont confiés sur les débuts difficiles et "plein de dettes" de la troupe, et si Patrice Leconte s'est remémoré un souvenir qui l'a chagriné sur le tournage des Bronzés 3, amis pour la vie -film pour lequel Thierry Lhermitte a récemment nié avoir touché un salaire de 3 millions d'euros-, le réalisateur français est revenu cet été un évènement fâcheux sur l'un de ses longs-métrages. En effet, le cinéaste derrière la saga cinéma Les Bronzés et d'autres comédies cultes comme Viens chez moi, j'habite chez une copine ou Ma femme s'appelle reviens s'est rappelé dans les colonnes du journal L'Obs un instant de découragement dans sa carrière qui lui a donné l'envie, à l'époque, de tout abandonner. Un "moment dur, très très dur" pendant lequel un célèbre acteur a voulu le virer et prendre sa place de réalisateur...

Pour L'Obs, Patrice Leconte se replonge dans le passé et le tournage de son tout premier film en tant que réalisateur, à l'âge de 28 ans et avant sa consécration avec Les Bronzés : Les vécés étaient fermés de l'intérieur, sorti en 1976. Sur cette comédie, il dirige alors plusieurs grands noms tels que Coluche, Jean Rochefort et Danièle Évenou. Mais sans grande expérience, les choses ne se passent pas aussi bien qu'espéré : "Jean Rochefort, très remonté, à demandé qu'on me vire, et il a tenté de reprendre la mise en scène du film. C'était un moment dur, très très dur. Mais par la suite, on a fait six autres films (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le ciel attendra (Prime Video) : pour Sandrine Bonnaire et Clotilde Courau, "un film utile" sur la radicalisation (INTERVIEW VIDEO)
Teri Hatcher : de ses débuts à la TV à aujourd'hui, elle a bien changé ! (PHOTOS)
Un Indien dans la ville (TF1) : on a retrouvé Mimi-Siku ! Ludwig Briand nous raconte sa nouvelle vie (VIDEO)
Mamoru Hosoda (Miraï, ma petite soeur sur Arte) : "Ce film m'a été inspiré par mes propres enfants !"
Les sorties cinéma du mercredi 4 août : OSS 117 alerte rouge en Afrique noire, Ice Road, Dream Horse… (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles