Patrice Evra se confie sur les agressions sexuelles et le viol qu'il a vécus : la Toile salue son "courage", "sa résilience" et sa "dignité"

·7 min de lecture
France's national soccer team player Patrice Evra attends a news conference at the Saint-Symphorien stadium in Metz, France, June 3, 2016. REUTERS/Vincent Kessler (Vincent Kessler / reuters)

Invité dans "Touche pas à mon poste" le mercredi 12 janvier 2022, Patrice Evra s'est confié sur les agressions sexuelles et le viol qu'il a subis à l'âge de 13 ans. Un témoignage nécessaire vivement salué par les internautes.

"Abus sexuel, homophobie, racisme…". Mercredi 12 janvier 2022, Patrice Evra s’est confié comme rarement sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Venu présenter son autobiographie "I love this game" (éditions Hugo Sport), l’ancien capitaine de l’équipe de France de football s’est livré sur les agressions sexuelles qu'il subissait "toutes les nuits" à l’âge de 13 ans de la part du directeur de l’école chez qui il logeait. "Cela paraissait parfait puisque je n’avais plus à prendre de train et à me lever à 5 heures du matin. Ce monsieur, il me faisait à manger, je pouvais jouer à la console, à la Nintendo à l’époque. Mais voilà chaque soir, c’était une bagarre", s’est-il souvenu. "Il venait dans ma chambre, dans le noir. Toujours le même rituel. Il essayait de me toucher donc voilà, je mettais des coups, mais j’avais 13 ans et je tenais mon pantalon, mais il me touchait quand même et puis il faisait ce qu’il avait à faire au bord du lit".

Un soir, Patrice Evra va même jusqu’à prendre "les lacets" de ses chaussures qu’il attache autour de sa taille "pour ne pas que le directeur" lui baisse le pantalon. "Une bagarre tous les soirs et il a réussi, le dernier soir, à faire ce qu’il avait à faire et voilà". Un traumatisme qui l’a "construit" : "J’ai eu des pulsions, j’ai été agressif, je n’ai pas fait confiance à l’autorité. C’est parce que je ne me rendais pas compte que ce traumatisme a formé qui je suis, qui je suis devenu aujourd’hui".

Vidéo. Patrice Evra victime d'abus sexuels enfant comment il a révélé son secret à sa compagne

Pourquoi Patrice Evra n'a pas osé parler de son traumatisme avant 

Un témoignage poignant et rare, notamment dans le monde du football, qu’il espère pourra aider à libérer la parole. "Par exemple, moi, on me dit : ‘Patrice, t’as été très courageux d’en parler’. Ce n’est pas une question de courage, c’est d’être prêt mentalement. C’est de parler aux bonnes personnes". L’ancien joueur de football a mis en garde sur le fait de "pousser" les victimes à parler de leur vécu. "Il faut avoir le déclic". Il est également revenu sur le jour où il a réussi à en parler à sa mère, quatre ans après avoir fini l’écriture de son livre "à 40 ans". "Ma mère, je me souviens, elle était effondrée, en larmes : ‘Il est où ce monsieur ? Comment il s’appelle’. Je l’ai tellement effacé que je n’ai plus son visage dans ma tête". Mais quand sa mère lui demande "de ne pas le (l’homme qu’il accuse de viol, ndlr) mettre dans le livre", il lui répond : "Si maman, ce n’est pas pour moi. C’est pour les autres personnes qui ont déjà été victimes d’agressions sexuelles". S’il réussit à parler aujourd’hui, à l’âge de 24 ans, il s'est senti comme "un lâche" lorsque la police vient le voir et qu’il n’ose pas leur confier son histoire alors que d’autres personnes ont témoigné contre cet homme. "J’ai vécu toute ma vie avec ce poids et quand les gens me disaient : ‘Patrice, t’es un bon gars’, j’ai toujours eu le sentiment d’avoir abandonné ces enfants’". "Tu as honte et tu n’as pas envie d’en parler. Ça t’agace quand les gens t’en parlent", a-t-il tenté d'expliquer son silence. Désormais, Patrice Evra préfère "vivre le moment présent". "Si tu penses au passé, tu vas vivre avec des regrets, au futur, tu vas vivre avec de l’anxiété".

"Quelle dignité monsieur Evra"

Un témoignage salué sur Twitter. Les internautes ont applaudi le "courage" et la "résilience" du sportif. "Superbe témoignage de Patrice Evra. Vraiment un mec extraordinaire. Grand bravo à lui", "Merci de dénoncer ces pédocriminels" ou encore "Quelle dignité monsieur Evra. Immense respect" et "Sacré interview de Patrice Évra. C’est un vrai bonhomme le gars", peut-on lire sur le réseau social.

À lire aussi :

>> Patrice Évra se confie sur les agressions sexuelles qu'il a subies enfant

>> Patrice Évra dénonce l'homophobie dans le foot: "si tu le dis, c’est fini”

>> Patrice Evra à propos de Kylian Mbappé : « Je l'adore mais je le trouve trop clean »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles