Le patriarche latin de Jérusalem en visite dans la bande de Gaza

Le patriarche latin de Jérusalem, le cardinal Pierbattista Pizzaballa, est « en visite pastorale » dans la ville de Gaza. C’est le premier dignitaire religieux à entrer dans l’enclave palestinienne depuis le début de la guerre. Gaza est toujours assiégée et l’État hébreu en interdit l’entrée aux journalistes. Seuls les humanitaires et les ONG peuvent y accéder à condition d’obtenir le feu vert israélien.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

C’est grâce à l’Ordre de Malte que le Patriarche latin de Jérusalem a été autorisé à entrer dans la bande de Gaza. L’Ordre de Malte, un ordre ancien de chevalerie catholique lié au Saint-Siège, est une ONG. Officiellement, la mission est donc humanitaire.

Depuis des mois, le cardinal Pierbattista Pizzaballa tente de rendre visite à la communauté chrétienne de Gaza. Son souhait le plus cher était de célébrer Noël dans le territoire en guerre. Cela ne s’est pas fait. Il a donc fallu attendre cinq mois pour que cette visite se concrétise enfin. Ce jeudi, il a célébré une messe à l’église de la Sainte-Famille à Gaza.

L’église de la Sainte-Famille se trouve au cœur de la ville de Gaza, dans le quartier al-Zeitoune. En décembre dernier, elle a subi une attaque lors de laquelle « deux paroissiennes ont été tuées par l’armée israélienne », selon le Patriarcat latin de Jérusalem. Mais l’armée « réfute toute responsabilité » dans ce drame.


Lire la suite sur RFI