Patient bizarre : il s'insère des haricots rouges dans le pénis et finit à l'hôpital

·2 min de lecture

On ne s’étonne plus de certaines pratiques sexuelles bizarres. Mais parfois, les conséquences s’avèrent très préjudiciables. Un Américain de 30 ans pensait augmenter son plaisir sexuel en s’insérant six haricots rouges dans le pénis, pour ensuite les expulser lors de l’éjaculation. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu : les haricots sont restés bloqués dans son urètre. Après avoir vainement tenté de les récupérer avec une pince à épiler, notre homme a dû se résoudre à se rendre à l’hôpital le plus proche dans la soirée. Évidemment un peu embarrassé, il a d’abord prétexté des difficultés à uriner, pour ensuite avouer son vrai problème, expliquant même au personnel soignant que ce n’était pas la première fois qu’il s’adonnait à ce genre de pratique. Il n’avait toutefois jamais tenté de s’insérer autant de haricots à la fois dans le pénis.

L’image du scanner montre la présence de trois haricots dans l’urètre discal du pénis. © Margeaux Dennis et al, Urology Case Reports, 2021
L’image du scanner montre la présence de trois haricots dans l’urètre discal du pénis. © Margeaux Dennis et al, Urology Case Reports, 2021

L’équipe médicale a d’abord tenté une extraction à l’aide d’un gel antidouleur et de compressions manuelles. Malheureusement, un seul des haricots a pu être extrait de cette manière et en plusieurs morceaux. Il a donc été décidé de procéder à une intervention chirurgicale par endoscopie pour enlever les cinq autres haricots. Le dernier, qui était remonté jusque dans la vessie, a dû être retiré séparément. Le patient a ensuite pu retourner chez lui sans autre complication, comme le décrit le rapport publié dans la revue Urology Case Reports.

Quand les haricots ont trop gonflé

Si tout s’est donc finalement bien terminé pour le trentenaire, d’autres cas peuvent s’avérer plus problématiques. Les médecins racontent ainsi l’histoire d’un autre patient où les haricots secs, restés coincés pendant plusieurs jours, avaient tellement gonflé qu’il s’est avéré impossible de les retirer par endoscopie. Il a donc fallu procéder à une chirurgie ouverte, avec mise sous antibiotique et pose d’un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles