Patient bizarre : il prend feu durant son opération du cœur

En août 2018, un homme de 60 ans pousse la porte de l'hôpital Austin Health de Melbourne pour subir une opération à cœur ouvert en urgence. Il a une déchirure dans la paroi de l'aorte, la plus grosse artère du corps humain qui est reliée au cœur par le ventricule gauche. Le patient a eu plusieurs problèmes de santé dans le passé, notamment une bronchopneumopathie chronique obstructive, ou BCPO, et il a dû subir un pontage coronarien. Malgré ses antécédents connus des médecins, rien ne laissait présager le déroulé de son opération.

Sur la table d'opération, l'opération est déjà bien entamée quand le chirurgien remarque que le poumon du patient est dans une position délicate. Son lobe pulmonaire droit est bloqué sous son sternum à cause des zones gonflées et abîmées par sa BCPO. Malgré toutes les précautions prises, une des bulles sur le poumon se perce et provoque une fuite d'air importante. Pour s'assurer de la survie du patient, l'équipe médicale décide d'augmenter le débit d'oxygène à 10 litres par minute avec une saturation en oxygène à 100 %.

Après cet incident, le médecin saisit un appareil à cautériser pour continuer l'opération. Mais l'électrocautère produit une étincelle et en une fraction de seconde, le torse ouvert du patient s'embrase. Heureusement, les médecins éteignent immédiatement le brasier qui ne laissera aucune séquelle chez le patient dont l'opération se terminera sans autre incident.

Les feux dans les blocs opératoires sont rares mais peuvent avoir des conséquences importantes pour le patient touché. © upixa, Adobe Stock
Les feux dans les blocs opératoires sont rares mais peuvent avoir des conséquences importantes pour le patient touché. © upixa, Adobe Stock

Quand le bloc opératoire prend feu

La FDA estime qu'il y a entre 500 et 600 feux au bloc opératoire par an aux États-Unis. Des évènements qui peuvent avoir des conséquences graves pour le patient atteint par les flammes. Dans un hôpital de Bucarest, une patiente s'est « enflammée comme une torche » lors de l'utilisation d'un bistouri électrique. Sa peau avait été désinfectée avec un produit contenant de l'alcool avant l'incident...

> Lire la suite sur Futura