Patient bizarre : déclarée morte de la Covid-19, elle revient à la vie

La littérature médicale foisonne d'histoires à vous faire claquer des dents et à donner des frissons dans le dos. De quoi redouter votre prochain passage chez le médecin tant certaines commencent par un examen ou une opération banale avant de se clôturer d'une manière bien plus terrible. Pour certains patients, les choses s'engagent mal dès le début mais connaissent une fin littéralement « miraculeuse ».

La vie…

Prenons le cas de cette Colombienne de 79 ans qui arrive à l'hôpital de Carthagène en août 2021. Son état de santé est déplorable : déshydratée, avec une tension très faible, un cœur qui bat aussi vite qu'après un « jump scare », des analyses sanguines tout aussi inquiétantes et des poumons qui tombent en lambeau. La patiente n'arrive presque plus à respirer et est à bout souffle au moindre effort.

Elle est infectée par le SARS-CoV-2 et est immédiatement transférée dans une unité spécifique. Un tube inséré dans sa trachée l'aide à respirer. Durant sa prise en charge à l'hôpital son état ne s'améliore pas. Durant le 7e jour, son cœur se meurt doucement, battant de moins en moins vite jusqu'à ce qu'aucun pouls ne soit détecté. Commence alors un véritable combat pour les médecins qui durera 40 minutes.

Patient bizarre : on dit que les chats ont 9 vies, mais cette femme en a eu 10 !

…puis la mort…

Les médecins procèdent à sa réanimation cardio-pulmonaire. Pendant dix minutes, rien ne se passe. Les signes vitaux de la patiente restent désespérément plats. Puis le cœur repart enfin, les médecins lui injectent des médicaments inotropes pour élever sa fréquence cardiaque. Mais elle n'est pas encore tirée d'affaire. Environ cinq minutes après sa réanimation, elle fait plusieurs arrêts cardiaques mettant l'endurance et les nerfs des médecins à rude épreuve La réanimation cardio-pulmonaire dure 40 minutes pendant laquelle la température corporelle de la patiente n'a cessé de chuter pour atteindre les 32 °C. Voyant que leurs efforts pour la réanimer sont vains, les...

> Lire la suite sur Futura