"Pathétiques" : Donald Trump frappe contre son camp

·1 min de lecture

La paranoïa de Donald Trump aurait-elle atteint son comble ? Alors que certains s'inquiètent de son état psychotique, le futur ex-président américain n'en finit plus de choquer et diviser. Depuis son club de Mar-a-Lago, en Floride, où il passe les fêtes de fin d'année en famille, l'ancien homme d'affaires a exprimé sa frustration dans une série de tweets particulièrement virulents. Il a en effet redoublé de véhémence contre les ténors du parti républicain, qu'il a tout simplement qualifié de "pathétiques".

L'objet de cette colère ? Ce 28 décembre, la Chambre des représentants, avec l'appui d'une centaine d'élus républicains, a voté en faveur du budget de la défense, en dépit du veto formulé par Donald Trump. Alors que les sénateurs doivent à leur tour se prononcer cette semaine, la perspective d'un camouflet du Congrès en la matière - ce qui représenterait une première depuis son arrivée à la Maison-Blanche - a mis Donald Trump dans tous ses états.

"Le 'leadership' républicain faible et fatigué va permettre que la mauvaise loi sur la défense soit adoptée", a dénoncé le président sortant sur Twitter. De son côté, Mitch McConnell, chef républicain du Sénat, a clairement fait comprendre qu'il ne se laisserait pas impressionner par les messages présidentiels et a exhorté ses collègues à rejeter le veto. Une attitude qui a fait sortir Donald Trump de ses gonds. "La direction du parti républicain choisit la voie de la résistance minimale. Nos dirigeants (pas moi, bien sûr!) sont pathétiques. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Karin Viard boulimique : elle se confie sur son enfance difficile
Melania Trump et son mari en froid... pour une question de décoration
Malika Ménard officialise avec Christophe, son chéri
Véronique Sanson menacée de mort : son étonnante révélation
Bruno Masure revient sur son coming out bisexuel : il en veut à Mireille Dumas