Un patch pour des tatouages sans douleur

Du nouveau pour les adeptes des tatouages (ils sont de plus en plus nombreux). On a trouvé une technique pour les réaliser sans douleur : il s’agit d’un patch qui fonctionne comme les tatouages pour enfants.

Comme ceux que l’on trouvait dans les paquets de chewing-gums ! Sauf que là, il n’y aura pas besoin de les mouiller. On va l’appliquer comme un autocollant. Compter jusqu’à 3, l’enlever. Et il va rester un véritable tatouage, sous la peau, comme ceux à l’aiguille qui font très mal et font un bruit de fraise de dentiste. Désormais, on pourra se les faire soi-même, sans bruit, sans douleur et sans risquer le moindre saignement.

Le secret : l’intégration de centaines de micro-aiguilles sur le patch. Des aiguilles imprégnées d’encre qui sont tellement fines qu’on ne les sent plus quand elles pénètrent la peau. Au bout de quelques minutes, elles finissent par se dissoudre. Ce qui va libérer l’encre et laisser le fameux tatouage.

Et on est capable de reproduire n’importe quel motif, de n’importe quelle taille ?

Oui. Cela dépend simplement de la dimension du patch autocollant. Les aiguilles, elles, sont organisées sous la forme d’une grille, comme les pixels d’un écran. On peut donc dessiner n’importe quoi et même avoir des couleurs. Évidemment, comme il s’agit d’une matrice de points, on aura difficilement la même finesse et la même définition qu’un dessin réalisé à la main avec une aiguille. Mais ce sera suffisant pour des motifs simples ou du texte.

Cette technique a été mise a...


Lire la suite sur Europe1