La pastèque

·1 min de lecture

Les premières traces de domestication de la pastèque ont été retrouvées en Égypte. Des archéologues ont découvert dans une tombe au 19e siècle des restes de feuilles datant de 3500 ans. Leur analyse bien plus tard a permis d’établir que la variété consommée à l’époque était proche de celle que nous connaissons et différente de la pastèque sauvage qui est plus petite, amère et possède une chair blanche.

Les routes commerciales au fil des siècles ont ensuite contribué à sa large diffusion. On en trouve pratiquement partout dans le monde. Son arrivée en Europe se fait au 8e siècle via l’Espagne et grâce aux maures. Elle sera aussi très utilisée par les navigateurs qui trouvaient en elle une réserve d’eau très précieuse (92% d’eau). Ce sont ces conquistadors qui vont l’apporter au Etats-Unis où elle sera un symbole de liberté pour les noirs après l’abolition de l’esclavage.
Depuis quelques années, on trouve sur les étals des pastèques sans pépins. Eelles sont obtenue par croisement : ce ne sont pas des OGM, mais il s'agit de plans stériles.

La recette de la salade de pastèque, fêta et pépins torréfiés :
- 1 beau morceau de pastèque (avec pépins)
- 200 de fêta
- huile d’olive
- jus de citron
- Quelques feuilles de menthe
- sel / poivre

1. Couper la pastèque en cubes et récupérer les pépins, les rincer et les essuyer

2. Torréfier les pépins à sec dans un poêle

3. Couper la fêta en cubes

4. Mélanger le tout, ciseler les feuilles de menthe, arroser d’huile d’olive, d’un trait de ...


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles