"Les Passeurs de livres de Daraya" de Delphine Minoui : la formidable histoire de la bibliothèque clandestine syrienne relatée par une conteuse

Odile Morain

Durant son confinement, la conteuse grenobloise Jennifer Anderson a choisi de prêter sa voix au livre de Delphine Minoui Les Passeurs de livres de Daraya. Une histoire singulière, la découverte sous des décombres d'une bibliothèque clandestine en Syrie. Une lecture confinée à écouter sur le site des Arts du Récit.


Passeurs d'histoires

Par sa voix, Jennifer Anderson rend encore plus vivante l'histoire de ces Passeurs de livres de Daraya. Son auteure, la journaliste franco-iranienne Delphine Minoui, lui a donné carte blanche. Ce récit de combattants syriens qui, entre 2012 et 2016, ont fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville l'a bouleversée. "Nous, en tant que conteurs, nous sommes des passeurs, j'ai été très émue car ce livre redonne toute la noblesse à ce mot de passeurs et de transmission", confie Jennifer Anderson.

Porteur d'une parole libérée

Publié en 2017 aux éditions du Seuil, par la grand reporter du Figaro, Delphine Minoui, cet hymne à la liberté individuelle est le fruit d'une correspondance menée par Skype entre la journaliste française et ces activistes insoumis. "Elle a recueilli la parole de ces jeunes de manière orale, et elle leur a fait la promesse de porter leur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi