Passer de 20 à 18 clubs en Ligue 1, est-ce vraiment une bonne idée ?

·1 min de lecture

C'est une idée émise par Vincent Labrune, le nouveau président de la Ligue de football professionnel, dimanche dans les colonnes du JDD, dimanche. Pour sauver le sport, lui aussi touché de plein fouet par la crise du Covid-19, pourquoi ne pas revenir à une Ligue 1 à 18 clubs plutôt qu'aux 20 actuels ? Si l'hypothèse est extrêmement débattue, c'est qu'elle divise depuis longtemps les partisans d'une élite resserrée et ceux d'un championnat ouvert aux clubs de moyenne envergure.

Noël Le Graët, président de la FFF (Fédération française de football), avait pourtant permis ce passage de 20 à 18 clubs en 1997. Aujourd'hui, le patron du football français ne veut tout simplement pas en entendre parler : "Cela mérite davantage de réflexion. Il faudrait réaliser une étude financière, interroger les chaînes de télévision. Cela fait quand même des matches en moins", juge-t-il dans une interview accordée à L'Equipe. Pour lui, "le moment n'est pas forcément le mieux choisi". "Il y a le Covid, des contrats télé avec 20 clubs… Ça ne se fait pas comme ça. Si cela doit se faire, cela se prépare pour un futur appel d'offres", rétorque le président de la FFF.

"Plus l'élite est resserrée, mieux c'est"

Didier Deschamps, son sélectionneur, a au contraire approuvé lundi l'idée de Vincent Labrune : "Je fais partie de ceux qui pensent que plus l'élite est resserrée, mieux c'est. Ce serait tirer le foot français vers le haut. On voit aujourd'hui les calendriers avec des enchaînements qu'on n'a jamais v...


Lire la suite sur Europe1