Ce que le passe vaccinal va changer

·1 min de lecture
© Maxppp

Le projet de loi instaurant le passe vaccinal a été adopté dimanche soir, mais il lui reste encore quelques étapes à franchir. Le gouvernement reste dans l'attente d'une éventuelle saisine du Conseil constitutionnel : les députés de gauche tentent de réunir les 60 signatures nécessaires. À Matignon, on mise sur une promulgation de la loi mardi au plus tôt, pour une entrée en vigueur en milieu de semaine. S'il fallait attendre l'avis des sages, la loi pourrait être promulguée vendredi. Voici les nouvelles mesures qui devraient s'appliquer au plus tard le week-end prochain.

Le passe sanitaire remplacé

Pour se rendre dans un établissement recevant du public, ou y travailler, il faudra désormais prouver que l'on a bien reçu trois injections (si la deuxième dose date de plus de sept mois) ou que l'on dispose d'un certificat de rétablissement du Covid-19. Présenter un simple test négatif ne suffira plus. Le passe vaccinal sera exigé dès l'âge de 16 ans et permettra d'accéder aux activités culturelles et de loisirs, aux bars et restaurants, foires, séminaires et salons professionnels, et aux transports interrégionaux (avion, train, car). Son périmètre d'application est donc le même que celui du passe sanitaire. Ce dernier reste suffisant pour se rendre dans un hôpital, un centre de santé, un service médico-social, pour les malades ou leurs accompagnants.

Lire aussi - Présidentielle : Macron pourrait se déclarer fin janvier ou mi-février, selon l'évolution de l'épidémie

Les 12-15 ans...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles