Que se passe-t-il en Jordanie, où une vague d'arrestations secoue la famille royale ?

franceinfo
·1 min de lecture

Rivalités fratricides au sein du royaume hachémite ? Les arrestations se sont multipliées parmi les proches de la famille royale, depuis le samedi 3 avril. Le prince Hamza, demi-frère du roi Abdallah II, actuellement sur le trône, a été assigné à résidence, soupçonné d'avoir eu des activités allant à l'encontre de la "sécurité du royaume". Franceinfo fait le point pour mieux comprendre ces arrestations et les tensions qui agitent la famille royale jordanienne.

1Que s'est-il passé ces dernières heures ?

Plusieurs personnalités proches de la famille royale ont été arrêtées pour "raisons de sécurité", samedi 3 avril. Au total, entre 14 et 16 personnes ont été interpellées, a déclaré dimanche le vice-Premier ministre jordanien. Parmi elles, des proches du prince Hamza, ancien prince héritier de Jordanie. Cherif Hassan ben Zaid, un proche de la famille royale jordanienne ou Bassem Awadallah, "l'ancien directeur de cabinet du roi, qui est aussi son émissaire en Arabie saoudite" font partie des personnes arrêtées, explique à franceinfo Antoine Basbous, politologue et directeur de l'Observatoire des pays arabes.

Le prince Hamza a annoncé, samedi, avoir été "assigné à résidence" dans son palais, à Amman. Il est soupçonné d'avoir "porté atteinte à la sécurité et à la stabilité" du royaume, selon les dernières déclarations du vice-Premier ministre de Jordanie, Ayman Safadi. Ce dernier a notamment fait état de communications entre des personnes du cercle d'Hamza et "des organes à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi