Passe sanitaire en France: le gouvernement veut prolonger la possibilité d'y recourir jusqu'au 31 juillet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Conseil des ministres a examiné, ce 13 octobre, un projet de loi visant à repousser jusqu'au 31 juillet prochain la possibilité d'avoir recours à l'état d'urgence sanitaire et au maintien du passe sanitaire. Un texte très critiqué par l'opposition qui dénonce la mise à l'écart du Parlement dans la politique sanitaire française.

Le texte, examiné en Conseil des ministres et qui prévoit la prolongation jusqu'au 31 juillet 2022 de la période transitoire de sortie d'état d'urgence sanitaire et la possibilité de recourir au passe sanitaire, sera discuté à compter du 19 octobre à l'Assemblée nationale.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a précisé qu'il s'agissait surtout de disposer d'un outil législatif disponible notamment lors des campagnes présidentielles et législatives.

Cette période transitoire, entamée le 2 juin dernier en métropole, devait s'achever le 15 novembre. Si la situation épidémique continue de s'améliorer, « nous pourrons adapter le passe sanitaire dès les prochaines semaines, voire le suspendre complètement », a précisé Gabriel Attal.

► À lire aussi : Le masque dans le primaire ne sera plus obligatoire le 4 octobre selon les départements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles