Passe sanitaire dans les centres commerciaux : le gouvernement assouplit sa position

·1 min de lecture

Un assouplissement. Le passe sanitaire ne sera plus obligatoire à l'entrée de l'immense majorité des centres commerciaux, galeries marchandes et grands magasins à compter de mercredi. Le gouvernement a annoncé lundi que le nombre de centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés concernés par l'obligation allait passer de 178 à 64, sur les 341 du territoire. Seuls 9 départements continuent à exiger le passe. Il s'agit des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, de la Corse-du-Sud, le Gard, de l'Hérault, du Rhône, de la Seine-Saint-Denis, du Var et du Vaucluse. 18 départements sont eux désormais également exemptés : le Bas-Rhin, la Charente-Maritime, l'Essonne, la Gironde, la Haute-Garonne, la Haute-Savoie, les Hautes-Pyrénées, les, les Hauts-de-Seine, l'Isère, les Landes, la Loire, Paris, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, la Seine-et-Marne, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne et les Yvelines. Dans ces départements, depuis 7 jours, le taux d'incidence est inférieur à 200 et en décroissance continue, critères fixés par le gouvernement pour lever l'obligation du passe sanitaire.

Une mesure née au forceps. L'obligation du passe sanitaire dans les centres commerciaux n'avait été réintroduite qu'à la dernière minute au Sénat, sur demande du gouvernement, lors de la présentation du projet de loi relative à la gestion de la crise sanitaire, fin juillet. Le rapporteur LR de la commission des Lois sénatoriale, Philippe Bas, avait accédé à la volonté du gouvernement ma...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles