Passe d'armes entre Wauquiez et Véran sur des tests massifs en Auvergne-Rhône-Alpes

·1 min de lecture

Les attaques continuent entre Olivier Véran et Laurent Wauquiez. le ministre de la Santé a qualifié mardi "d’effet d’annonce" la décision du président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes de proposer une campagne massive de tests gratuits aux huit millions d’habitants de son territoire avant Noël. Ni le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), ni le préfet "n’ont été informés, ni (mis) au courant", a affirmé Olivier Véran sur BFM TV. Laurent Wauquiez lui a répondu mardi soir, estimant "qu'un ministre n'est pas là pour faire de la polémique mais devrait plutôt essayer de travailler avec tout le monde".

L'enjeu du suivi après le test

Dans un message transmis mardi à l'AFP, Laurent Wauquiez a ainsi de nouveau taclé le ministre de la Santé. "Je me souviens qu'à l'époque où l'on a lancé la campagne des masques, Olivier Véran nous disait que le port du masque était inutile et qu'il ne le recommandait pas. Nous on avait avancé, on avait essayé d'acheter les masques, de les produire et de les amener à tout le monde. Il faut additionner les forces", a-t-il exhorté.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 17 novembre

Laurent Wauquiez répondait aux propos du ministre de la Santé, tenus plus tôt dans la journée sur BFM TV. "Ce qui est important, ce n’est pas de tester les gens, c’est d’être sûr qu’une fois testés, on est capable de les mettre à l’abri pour les éviter les contaminations", avait ainsi indiqué Olivier Véran. "Parce que sinon, vous ...


Lire la suite sur Europe1