"Ce qui se passe à Hong Kong fait peur" : à Taïwan, les électeurs votent pour la présidentielle et s'inquiètent de la relation avec Pékin

franceinfo, Dominique André

À Taïwan, 19 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour la présidentielle samedi 11 janvier, ainsi que pour des élections législatives. Parmi les favoris, il y a la présidente sortante, en lice pour un second mandat et qui se présente comme la garante des valeurs démocratiques face à l'autoritarisme de Pékin. La Chine considère que le territoire de l’île démocratique lui appartient et le régime communiste surveille d'ailleurs de près ces élections qui représentent un défi, alors qu'une partie d'Hong Kong, à quelques centaines de kilomètres, manifeste depuis des mois.

Des expatriés en France de retour pour voter


Dans un quartier résidentiel de Taipei, madame Li, 70 ans, est une jeune grand-mère dynamique qui habite à Paris. Comme d'autres Taïwanais vivant à l'étranger, elle a pris spécialement l'avion pour ces élections porteuses de deux visions différentes de l'avenir de Taïwan. "C'est très important ce vote pour mes enfants, mes petits-enfants et pour la démocratie, explique madame Li à franceinfo. C'est important parce que ce qui se passe à Hong Kong fait peur."

Il faut que Taïwan garde sa démocratie et je ne pense pas que ça va marcher facilement avec la Chine. J'ai quand même fait 12 heures d'avion pour arriver ici.

Madame Li

à franceinfo

Trois millions (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi