Passage à l'heure d'hiver : mais au fait, quelles conséquences sur notre sommeil ?

© Free-Photos / Pixabay

"On avance ou on recule d'une heure ce dimanche ?" C'est la question que se pose beaucoup de Français ces derniers jours, alors que le passage à l'heure d'hiver approche . Dans la nuit de samedi à dimanche, les montres devront reculer d'une heure. En clair, lorsqu'il sera 3 heures du matin, il sera en réalité 2 heures du matin.

 

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

"Désynchronisation circadienne"

Un petit changement, qui peut permettre d'économiser de l'énergie mais qui en revanche, impacte notre rythme biologique . Ainsi, si vous avez l'habitude de vous réveiller à heure fixe tous les matins, le changement d'heure vous perturbera. A 7 heures, il sera 6 heures. La journée sera donc plus longue et la fatigue se fera ressentir, surtout chez les personnes âgées.

"Dès qu'on fait une rupture de nos rythmes biologiques, on entraîne une désynchronisation circadienne, c'est à dire que les rythmes sont plus totalement en phase comme ils le sont normalement. Et du coup, cette désynchronisation peut entraîner une fatigue", explique au micro d'Europe 1 la psychiatre, spécialiste du sommeil, Sylvie Royant-Parola.

S'exposer à la lumière

Alors, pour raccourcir la durée des désagréments, un seul conseil pour le moins déconcertant est donné : sortir dehors. "S'exposer à la lumière, faire de l'activité physique... Toutes choses vont permettre au corps de se recaler un peu plus vite sur le nouveau rythme imposé", assure la psychiatre.

Car l'exposition à l...


Lire la suite sur Europe1