Passage à l'heure d'été: on perdra une heure de sommeil dans la nuit de samedi à dimanche

Hugo Septier
·2 min de lecture
Une horloge - Image d'illustration  - THOMAS SAMSON © 2019 AFP
Une horloge - Image d'illustration - THOMAS SAMSON © 2019 AFP

C'est un impératif des premiers jours du printemps. Ce samedi 27 mars, au coeur du dernier week-end de mars, les Français passeront à l'heure d'été et feront un bond en avant dans la nuit de samedi à dimanche. Ce jour-là, à deux heures du matin, nous passerons directement à trois heures matin, et nous perdrons une heure de sommeil. En revanche, ce saut dans le temps fait gagner une heure de plus de lumière naturelle avant que ne tombe la nuit.

Selon le psychothérapeute et spécialiste du sommeil Benjamin Lubszynski, interrogé dans les colonnes du Bien public sur ce sujet, le changement d'heure ne doit pas être pris à la légère et pour les couche-tard, "c'est l'occasion de se coucher une heure plus tôt." Afin de garder un bon rythme, ce dernier conseille également, dans la mesure du possible, de décaler son réveil afin de garder le même nombre d'heures de sommeil.

Vers la fin du changement d'heure?

En revanche, en cette période de restrictions dans 16 départements français, ce passage à l'heure d'été ne change rien. Pour les zones concernées, ainsi que pour le reste du pays, le couvre-feu reste à 19h pour tout le monde. Initialement fixé à 18h, il a d'ailleurs été décalé d'une heure afin de prendre en compte le passage à l'heure d'été.

Mis en place en 1976, le changement d'heure devait prendre fin après 2021 sur une initiative de la Commission européenne. Le 12 septembre 2018, l'institution avait présenté une proposition visant à mettre un terme au changement d’heure qui devait être effective dès 2019, avant d'être reportée à cette année. Seulement, à l'heure actuelle, les états membres n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur plusieurs points, dont l'heure à conserver, celle d'été ou d'hiver.

Article original publié sur BFMTV.com