Cette passagère prouve qu'il y a pire que des serpents dans un avion

Cette passagère prouve qu'il y a pire que des serpents dans un avion

AVIONS - Tout était pourtant si bien parti.

Peu de temps après avoir embarqué cette semaine à bord d'un avion JetBlue à l'aéroport de Long Beach en Californie, une Américaine a partagé sa joie d'avoir pour elle toute une rangée de sièges pour son voyage d'1h30.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Mes deux personnes préférées pour s'asseoir à côté dans un avion"

Mais comme le montrent les tweets suivants de Jessie Char, son bonheur n'a pas duré bien longtemps. Peu de temps après le décollage, un pied "émergea lentement comme un lézard éclosant d'un oeuf voyant sa première lumière du jour", sur un des accoudoirs de sa rangée, raconte-t-elle à Mashable. Puis le second pied suivit.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Aujourd'hui, j'ai volé comme dans un cauchemar."

Ce n'est pas fini. Le "cauchemar" de notre jeune femme continue, comme elle l'explique dans deux autres tweets.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Vous ne devinerez jamais ce qui s'est passé après ça."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Le pied gauche a atteint et ouvert une fenêtre."

Et c'est au moment où Jessie Char a attiré l'attention d'une hôtesse de l'air que les pieds ont soudainement disparu. L'Américaine raconte à Mashable qu'elle a réagi "avec dégoût et étonnement". De même que des dizaines d'utilisateurs stupéfiés sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post