Pass vaccinal: comment votre député a-t-il voté?

·3 min de lecture
L'hémicycle de l'Assemblée nationale le 5 janvier 2022 - BERTRAND GUAY / AFP
L'hémicycle de l'Assemblée nationale le 5 janvier 2022 - BERTRAND GUAY / AFP

876450610001_6290249566001

Après plusieurs jours de débats houleux, marqués par une suspension surprise de séance lundi soir votée par les oppositions, le projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal a finalement été voté ce jeudi à 5h25 à l'Assemblée nationale. Dans l'ensemble, 214 députés ont voté pour ce texte, 93 contre, et 27 se sont abstenus. Vous pouvez consulter le vote de votre parlementaire en tapant son nom ou le nom de votre département dans le moteur de recherche ci-dessous.

Dans le détail, tous les groupes politiques ne se sont pas exprimés à l'unisson. Au sein de La République en Marche (LaREM), si le texte a été en très grande majorité voté par ses membres, avec 134 voix pour, trois députés ont tout de même voté contre le projet de loi: Lénaïck Adam (Guyane), Marie-Ange Magne (Haute-Vienne) et Olivier Serva (Guadeloupe). Vote à l'unanimité au MoDem, où les 32 députés siégeant mercredi soir ont voté pour le projet de loi.

LR et le PS en ordre dispersé

Du côté des Républicains (LR), la candidate du parti à la présidentielle Valérie Pécresse avait déclaré mardi que LR "(ne s'opposerait) pas à ce texte", quand bien même il y avait "beaucoup de critiques" à exprimer sur la gestion de crise par le gouvernement. Dans les faits, la position prônée par la présidente de la région Île-de-France est loin d'avoir été suivie à la lettre. Sur les 103 membres et apparentés du groupe, 28 ont voté pour le texte, 24 contre et 22 se sont abstenus.

"En responsabilité, une nette majorité (2/3) de notre groupe Les Républicains ne s'est pas opposée au #PJLGestionSanitaire", s'est borné à commenter sur Twitter le chef de file des députés LR, Damien Abad.

Sur les 19 membres de l'UDI présents dans l'hémicycle, trois ont voté pour et huit contre.

Sur les 29 membres du groupe socialiste, seuls sept députés ont voté pour le pass vaccinal, notamment la présidente du groupe Valérie Rabault. Dix ont voté contre et trois se sont abstenus.

LFI vote contre à l'unanimité

Sans surprise, comme cela avait été préfiguré par la cheffe de file du groupe Mathilde Panot, les 15 députés de La France insoumise (LFI) présents, sur les 17 du groupe, ont voté contre le texte.

Quasi unanimité également dans les rangs du groupe de la Gauche démocrate et républicaine où siègent notamment les communistes. Sur les 15 membres, 10 étaient présents: 9 ont voté contre et un seul s'est abstenu, le député PCF de l'Allier Jean-Paul Dufrègne.

Les non-inscrits s'opposent massivement

Sur les 22 députés non-inscrits, seule une élue a voté pour le texte: il s'agit d'Emmanuelle Ménard (Hérault), rattachée au Rassemblement national (RN) au titre du financement de la vie politique.

Les 17 autres non-inscrits présents ont voté contre le texte, notamment certains anciens membres de LaREM aujourd'hui en rupture avec la majorité présidentielle, comme Delphine Bagarry, Guillaume Chiche, Aurélien Taché, Matthieu Orphelin ou encore Cédric Villani.

Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen, également non-inscrits, ont, sans surprise, aussi voté contre.

Direction le Sénat

Quelque 700 amendements accompagnaient le projet de loi, qui doit désormais être voté par le Sénat, dominé par une majorité de droite. Malgré le retard sur le calendrier initial, l'exécutif aimerait le voir entrer en vigueur le 15 janvier, comme l'a maintenu ce jeudi matin sur BFMTV-RMC le Premier ministre Jean Castex.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles