Pass vaccinal : le texte attendu le 5 janvier en Conseil des ministres, le 10 à l'Assemblée

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le projet de loi dédié au "pass vaccinal" annoncé par Jean Castex devrait être examiné en Conseil des ministres le 5 janvier, puis débattu dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale à partir du lundi 10 janvier, ont indiqué des sources gouvernementales vendredi soir. Selon ce calendrier de travail, encore susceptible de modifications, le texte serait examiné par les députés de la commission des Lois le vendredi 7 janvier, pour une discussion dans l'hémicycle à partir du lundi 10 janvier, avant d'être transmis au Sénat.

 

LIRE AUSSI - Covid-19 : ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé vendredi soir que le pass sanitaire deviendrait début 2022 un "pass vaccinal", qui ne pourra être activé qu'avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif au Covid-19. Pour entrer dans les lieux soumis à ce pass (restaurants, lieux de culture, de loisirs...), un test négatif au Covid ne fonctionnera plus: il faudra forcément avoir été vacciné (ou guéri du Covid) et avoir reçu une dose de rappel.

L'accès aux trains concerné ?

S'agissant de l'accès aux trains, "cela doit être précisé prochainement", mais "la piste de travail" est également que les "trains actuellement soumis au pass soient soumis à cette obligation vaccinale", selon une source ministérielle. Le projet de loi doit aussi "durcir les conditions de contrôle et de sanctions contre les faux pass", a indiqué le Premier ministre.

Jean Castex a précisé que ce texte ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles