Pass vaccinal : suspension surprise de l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale

·2 min de lecture

L'examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a fait l'objet d'une suspension surprise par l'Assemblée lundi soir, une majorité de députés ayant voté à main levée contre la poursuite des débats après minuit.

L'examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a fait l'objet d'une suspension surprise par l'Assemblée lundi soir, une majorité de députés ayant voté à main levée contre la poursuite des débats après minuit. Il reviendra à la conférence des présidents de groupes parlementaires du Palais Bourbon d'inscrire la suite de l'examen du texte à l'agenda de l'Assemblée mais ce coup de théâtre va faire dérailler le calendrier d'adoption définitif du texte par le parlement.

Une décision rarissime

Cette décision rarissime a provoqué la joie bruyante des députés de l'opposition, en particulier sur les bancs LR tandis que la majorité interpellait la présidente de la séance, Annie Genevard, à l'image du président des députés LREM, Christophe Castaner et du ministre de la Santé, Olivier Véran. Le ministre avait préalablement sollicité l'accord de l'hémicycle pour poursuivre les débats après l'heure normale de clôture de l'Assemblée prévue à minuit.

Jusqu'ici, les débats autour du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, avançaient à pas comptés en raison de l'hostilité de députés de plusieurs groupes politiques. "C'est un camouflet pour le gouvernement. Le gouvernement nous disait qu'il fallait marcher ou mourir (...) Là le gouvernement se retrouve embourbé (...) et laché par une partie de sa majorité", a jugé le député LR Julien Aubert.

Joie des députés de l'opposition

"On échappe à la nuit blanche. #Véran reçoit une correction", a tweeté le c...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - "La circulation du virus est trop forte" : Olivier Véran alerte les personnes non-vaccinées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles