Pass vaccinal: Jean Castex "espère vivement" une entrée en vigueur le 15 janvier

·2 min de lecture
Jean Castex, invité de BFMTV-RMC jeudi 6 janvier 2022 - BFMTV
Jean Castex, invité de BFMTV-RMC jeudi 6 janvier 2022 - BFMTV

876450610001_6290252093001

Malgré le retard pris cette semaine à l'Assemblée nationale sur le calendrier souhaité par le gouvernement, l'exécutif espère toujours une entrée en vigueur du pass vaccinal au 15 janvier prochain, après son adoption en première lecture par les députés dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Nous l'espérons le 15, ça ne dépend pas que de moi et du gouvernement, il faut désormais que le texte passe au Sénat", a déclaré Jean Castex ce jeudi matin sur BFMTV-RMC, répétant "l'espère(r) vivement".

Le calendrier du pass vaccinal a été bousculé cette semaine par plusieurs jours de débats houleux à l'Assemblée nationale marqués notamment par une suspension surprise des débats lundi soir, votée par les députés de l'opposition. Le projet de loi a finalement été adopté au petit matin ce jeudi.

Le texte "vient d'être voté ce matin et c'est heureux", a ajouté le Premier ministre ce jeudi. "Permettez-moi quand même de m'en féliciter, c'est une bonne chose, pas seulement pour le gouvernement, pour le pays, pour les Français", a-t-il poursuivi.

Un examen dès cette semaine au Sénat?

Le projet de loi doit désormais être voté par le Sénat, dominé par une majorité de droite. "Nous espérons qu'il pourra être examiné le plus rapidement possible au Sénat", a abondé le chef du gouvernement.

"Le président du Sénat m'avait dit que si le calendrier initial avait été respecté, le Sénat aurait débattu cette semaine. Le calendrier à l'Assemblée nationale a été décalé, légérement décalé, ce qui avait conduit le Sénat à envisager un examen en commission puis en séance plénière en début de la semaine prochaine. Là il y a eu à nouveau une petite accélération cette nuit (....). Nous allons donc prendre langue avec le Sénat, avec le Parlement pour essayer d'anticiper", a précisé Jean Castex.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles