Pass vaccinal en France: Jean Castex demande aux députés de débattre rapidement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
BERTRAND GUAY/AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Castex
    Homme d'État et haut fonctionnaire français

Le Premier ministre Jean Castex s'est rendu à l'Assemblée nationale mercredi après-midi, où sa présence avait été réclamée dès mardi soir par l'opposition après la parution de l'interview du chef de l'Etat qui avait mis le feu aux poudres dans les rangs de l'opposition. 

Le Premier ministre français Jean Castex a exhorté mercredi les députés à "débattre dans des délais rapides" autour du texte instituant le pass vaccinal, dont l'examen avait été suspendu mardi soir après des propos polémiques du président Emmanuel Macron . "Il est de votre responsabilité de débattre dans des délais rapides, compte tenu de ce qu'est la situation de notre pays, de l'Europe, du monde", a déclaré M. Castex, qui s'est invité dans un hémicycle échaudé par la sortie du chef de l'Etat, décidé à "emmerder les non-vaccinés".

"Oui, il y a une difficulté avec ceux de nos concitoyens qui refusent de se faire vacciner", a insisté Jean Castex, selon qui "ce n'est insulter personne, c'est la réalité".

"Etre libre, ça n'est pas contaminer impunément les autres, ça n'est pas surcharger nos services de soins qui sont déjà soumis à rude épreuve", a encore dit le chef du gouvernement, en appelant à "la responsabilité individuelle de chaque citoyen de la République".

Le Premier ministre s'était décidé à se rendre à l'Assemblée nationale mercredi après-midi, où sa présence avait été réclamée dès mardi soir par l'opposition après la parution de l'interview du chef de l'Etat qui avait mis le feu aux poudres dans les rangs de l'opposition. Sommé par les présidents de groupes parlementaires de prendre ses distances avec les propos du chef de l'Etat, il s'y est refusé.

Lors des débats, le ministre de la Santé Olivier Véran a lui annoncé que 335.000 nouvelles contaminations au Covid-19 devraient être enregistrées en France mercredi, un record, après 271.686 cas la veille.

Il s'est par ailleurs félicité que 66.000 nouveaux Français aient reçu mercredi une première dose de vaccin, un chiffre qui n'avait pas été atteint depuis le 1er(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles