Pass vaccinal: Castex demande aux députés de "débattre dans des délais rapides"

·1 min de lecture

Le Premier ministre a défendu un texte "qui s'inscrit dans la cohérence de l'action publique qui nous a permis de faire face à la pandémie avec une certaine efficacité."

Le Premier ministre met la pression aux élus. Lors d'une prise de parole à l'Assemblée nationale, Jean Castex a incité les députés à passer à la vitesse supérieure sur l'examen du projet de loi qui prévoit de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, après deux nuits marquées par des suspensions.

"Je suis venu cet après-midi devant la représentation nationale vous redire, solennellement, si vous me le permettez dans les circonstances extrêmement difficiles que traverse notre pays, l’importance du texte qu’il est de votre responsabilité, dans le cadre de vos choix souverains et de vos positions politiques, de débattre et j’insiste, dans des délais rapides", a-t-il dit.

Pour lui, ce délai serré est justifié par "la situation de notre pays, que dis-je, de l’Europe, du Monde, confronté à une vague nouvelle d’une pandémie qui fatigue nos concitoyens, épuise nos soignants, et a des conséquences délétères de tous ordres." 

Le gouvernement souhaite que ce changement entre en vigueur le 15 janvier.

Les oppositions avaient réclamé depuis mardi soir la venue de Jean Castex dans l'hémicycle, après les propos au Parisien d'Emmanuel Macron, qui a dit avoir "très envie d'emmerder les non-vaccinés." Depuis deux nuits, les débats autour du polémique projet de loi sont poussifs et l'exécutif peine à faire avancer l'examen du texte. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pass vaccinal: Castex demande à l'Assemblée de "débattre dans des délais rapides"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles