Le pass sanitaire va devenir un pass vaccinal, annonce Jean Castex

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Castex
    Homme d'État et haut fonctionnaire français

COVID-19 - C’est une annonce forte pour lutter contre le Covid-19. “Nous avons décidé qu’un projet de loi sera soumis au Parlement début janvier pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal”, a annoncé ce vendredi 17 décembre le Premier ministre Jean Castex à l’issue du conseil de défense sanitaire. Concrètement, seule le schéma vaccinal complet (3 doses) rendra le pass sanitaire valable et non plus les tests négatifs.

“Il n’est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays”, a justifié Jean Castex alors que la 5e vague est bien installée en France à une semaine de Noël.

“Je procéderai en début de semaine prochaine au concertation préalable sur ce projet, ainsi que sur toute autre dispositions utiles pour étendre au maximum la vaccination. Nous assumons le faire peser la contrainte sur les non-vaccinés, car les services de soins critiques et de réanimation de nos hôpitaux sont remplis, pour l’essentiel, de personnes non vaccinées”, a expliqué Jean Castex.

Le délai du rappel abaissé à 4 mois

Actuellement, 6 millions de Français refusent toujours de se faire vacciner, a-t-il indiqué. Or, le Premier ministre l’a encore souligné, la vaccination est “notre meilleure arme, notre seule arme”, face au virus et ses variants. Même face à Omicron: d’après les données partagées par Jean Castex, deux doses protégeraient à 70% des formes graves, 90% avec la 3e dose.

C’est pourquoi la campagne de vaccination va encore s’accélérer, alors que 950.000 injections ont été réalisées ce vendredi, un record, a souligné le chef du gouvernement. À partir du 3 janvier prochain, le délai entre les 2e et 3e dose passera de 5 mois à 4 mois. Si vous avez reçu votre deuxième dose le 10 septembre, vous pourrez recevoir la 3e dès le 10 janvier, et non plus le 10 février.

Parallèlement, a-t-il poursuivi “seront amplifiées les démarches dites ‘d’aller vers’ en direction des populations qui ont pu passer à côté de la vaccination par méconnaissance ou parce qu’elles sont traditionnellement les plus éloignées du système de soins”.

À voir également sur Le HuffPost: Les restrictions sanitaires annoncées par Jean Castex pour la fin de l’année

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles