Pass sanitaire : pas de vérification d'identité, tolérance d'une semaine avant sanctions

·1 min de lecture

Les responsables d'établissements recevant du public, dont cinémas et musées depuis mercredi puis cafés et restaurants à partir d'août, devront contrôler les pass sanitaires mais ne seront pas tenus responsables en cas de fraude, a expliqué mercredi le Premier ministre Jean Castex, ajoutant qu'"une semaine de pédagogie" serait accordée.

Les gérants seront "responsables du contrôle" du pass sanitaire, mais pas de la "vérification de l'identité" de la personne qui le présente, qui sera du ressort des forces de l'ordre, a précisé M. Castex, interrogé sur TF1. Après une semaine de "pédagogie" pour les établissements concernés, viendra "le temps des sanctions", a-t-il ajouté.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles