Pour les 12-17 ans, le pass sanitaire s’appliquera dès le 30 août

·1 min de lecture
Sur France 2, le ministre de la Santé a présenté les modalités d'application des mesures annoncées par Emmanuel Macron.
Sur France 2, le ministre de la Santé a présenté les modalités d'application des mesures annoncées par Emmanuel Macron.

Dans un entretien sur le plateau de France 2, ce mardi 13 juillet, Olivier Véran a précisé certains points annoncés par Emmanuel Macron la veille. « Le pass sanitaire pour les adolescents de 12 à 17 ans s?appliquera à compter du 30 août », a déclaré le ministre de la Santé, précisant que ce pass serait désormais valide une semaine après la seconde injection et non plus deux semaines.

À noter que pour voyager à l?étranger, la règle des deux semaines continue de s?appliquer. Autre annonce à retenir : les employés de lieux accueillant du public doivent avoir reçu leur première dose avant le 1er août, avec un schéma vaccinal complet d?ici au 30 août. Dans le cas contraire, il faudra passer par la case test PCR tous les deux jours. Le port du masque sera progressivement levé dans les lieux où le pass sanitaire s?applique.

À LIRE AUSSICovid-19 : le pass sanitaire prend les parents de court

« Il ne faut pas exiger un pass sanitaire complet »

Plus tôt dans la journée, Gabriel Attal s?était exprimé sur les « règles de souplesse » accordées aux 12-17 ans, au lendemain des annonces d?Emmanuel Macron sur l?extension du pass sanitaire. « Il est hors de question d?imposer un été infernal » pour les moins de 18 ans, dont un « faible nombre » a un passeport vaccinal complet contre le Covid-19, avait ainsi déclaré le porte-parole du gouvernement, en annonçant que le gouvernement était « pragmatique » et soucieux de « faire prévaloir le bon sens ».

La « souplesse » a été dem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles