Le pass sanitaire seulement pour les vaccinés, selon l'Académie de médecine

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Campagne de vaccination contre le Covid-19 à Angers, le 13 avril 2021. Image d'illustration. (Photo: STEPHANE MAHE via REUTERS)
Campagne de vaccination contre le Covid-19 à Angers, le 13 avril 2021. Image d'illustration. (Photo: STEPHANE MAHE via REUTERS)

CORONAVIRUS - Pour montrer patte blanche, faudra-t-il être en mesure de présenter un certificat de vaccination ou un test PCR négatif ? Dans un avis publié ce vendredi 30 avril, l’Académie de médecine se prononce plutôt pour la première option et souhaite limiter le “pass sanitaire” aux seules personnes vaccinées.

Dans son interview à la presse régionale, ce jeudi, Emmanuel Macron a confirmé vouloir conditionner l’accès à certains grands événements - festival, foire... - à la présentation d’un pass sanitaire. La veille, le Premier ministre Jean Castex avait précisé que ce dernier permettrait de présenter “une preuve de vaccination, de test négatif, ou toute preuve d’une non-contamination au virus, afin de pouvoir se déplacer”.

Un panel de “preuves” trop large donc pour l’Académie de médecine qui évoque des incertitudes entourant les tests. “En théorie, un ‘pass sanitaire devrait comporter des informations attestant de la non-contagiosité de son titulaire. Par leur caractère incertain ou éphémère, les données d’anamnèse et les tests, virologiques ou sérologiques, ne peuvent fournir les garanties souhaitables. En pratique, seul un certificat de vaccination peut être envisagé et authentifié à partir du téléservice ‘Vaccin Covid’ de l’Assurance maladie”, fait valoir l’Académie qui estime que seul “un certificat de vaccination constitue actuellement la meilleure preuve de l’acquisition d’un état d’immunité contre la Covid-19”.

Des mises en garde qui font notamment écho à certaines remarques faites à...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.