Pass sanitaire, obligation vaccinale pour les soignants : le projet de loi adopté par le Conseil des ministres

·1 min de lecture

Le Conseil des ministres a adopté lundi le projet de loi comprenant l'obligation vaccinale des soignants et étendant le pass sanitaire, avec quelques assouplissements sur les amendes et contrôles, pour tenter de contrer une nouvelle vague de Covid-19. Ce texte, qui débutera mardi son chemin au Parlement avant une éventuelle adoption en fin de semaine, est présenté alors que les Français ont déjà repris massivement le chemin des vaccinodromes mais alors également que la colère des anti-pass sanitaire monte.

La vague épidémique peut "monter très vite et elle peut monter très haut", a prévenu lundi soir le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, avant de détailler les conséquences de la progression du variant Delta en France qui représente désormais "80% des contaminations". L'incidence "poursuit son explosion", à 86 cas pour 100.000 habitants, "soit une augmentation de près de 125 % en une semaine", a notamment souligné Gabriel Attal en évoquant une hausse inédite "depuis le début de l'épidémie".

>> A lire aussi - Zoos, piscines, musées… ces lieux où le pass sanitaire devrait être imposé dès mercredi

Une semaine après les annonces d'Emmanuel Macron, sur lesquelles le chef de l'Etat joue une bonne partie de son crédit en vue de l'élection présidentielle de 2022, le projet de loi a donc été adopté lundi soir en intégrant quelques réserves du Conseil d'Etat. Il prévoit notamment l'extension du pass sanitaire (prouvant la vaccination complète, un test négatif récent ou l'immunisation) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : Paris s'en prend à Londres concernant la quarantaine des voyageurs revenant de France
Plus d’un Français sur deux pense que les impôts vont augmenter
Il se fait passer pour un avocat et escroque des dizaines de sans-papiers
Covid-19 : le Conseil d'Etat émet des réserves sur l'élargissement du pass sanitaire
Covid-19 : des syndicats de pompiers s'opposent à la vaccination obligatoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles