Pass sanitaire : de nouvelles manifestations attendues ce samedi

·1 min de lecture
Il s’agit du 10e samedi de mobilisations d'affilée contre la mise en place du pass sanitaire pour répondre à la crise sanitaire.
Il s’agit du 10e samedi de mobilisations d'affilée contre la mise en place du pass sanitaire pour répondre à la crise sanitaire.

De nouvelles mobilisations contre le pass sanitaire ont été annoncées, samedi 18 septembre, à Paris et dans le reste du pays. Selon une source policière qui s?est confiée à l?Agence France-Presse, 17 000 manifestants sont attendus dans la capitale, tandis que dans le reste de la France entre 80 000 et 120 000 pourraient descendre dans la rue. Il s?agit du 10e samedi de mobilisations d'affilée, contre la mise en place du pass sanitaire pour répondre à la crise sanitaire. La semaine dernière, 121 000 manifestants avaient défilé dans les rues sur l?ensemble du territoire. Un chiffre très éloigné des 237 000 participations enregistrées au cours de la journée du 7 août.

Alors qu?une nouvelle journée de mobilisation se profile, le président Emmanuel Macron envisage la levée de certaines contraintes, devant la baisse de l?épidémie de Covid-19, dans « les territoires où le virus circule moins vite », sans toutefois donner un échéancier précis.

Trois cortèges sont prévus dans la capitale

Ces mobilisations interviennent au moment où le cap symbolique des 50 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été atteint, comme l?a annoncé vendredi 17 septembre Emmanuel Macron dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSIEn Italie, le pass sanitaire bientôt obligatoire sur le lieu de travail

Trois cortèges sont prévus dans la capitale. Dès midi, des Gilets jaunes s?élanceront de la place du Maréchal-Juin (17e arrondissement) pou [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles