Pass sanitaire : le nombre de centres commerciaux concernés va baisser

·1 min de lecture

La décision de supprimer l’utilisation du pass sanitaire dans certains centres commerciaux a été prise en raison de "la baisse du taux d’incidence constatée sur l’ensemble du territoire", selon un communiqué du gouvernement. Les 64 centres qui resteront concernés par le pass sont situés dans 9 départements où le taux d'incidence du coronavirus s'est maintenu au-dessus de 200 pour 100.000 habitants, a précisé le ministère à l'AFP, notamment dans le sud-est de la France. Ces départements sont le Var, le Vaucluse, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Corse-du-Sud, le Rhône, la Seine-Saint-Denis. "Dans les départements où l'incidence est passée sous les 200 pour 100.000 habitants et où depuis une semaine l'incidence est en baisse continue nous supprimerons l'obligation de pass sanitaire", a indiqué le ministre de l'Economie.

Les départements pour lesquels cette obligation sera levée sont ceux de l'Île-de-France (à l'exception de la Seine-Saint-Denis), quatre départements de Nouvelle-Aquitaine (Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques), trois d'Occitanie (Haute-Garonne, Hautes Pyrénées et Pyrénées orientales), trois d'Auvergne-Rhône-Alpes (Isère, Loire et Haute-Savoie) ainsi que le Bas-Rhin, précise le communiqué du gouvernement.

"Le Premier ministre a décidé qu'avec (le ministre de la Santé) Olivier Véran nous signerions l'arrêté à partir de mercredi de cette semaine", a précisé Bruno Le Maire. En dehors des centres commerciaux où il "a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chèque alimentaire : pas de mise en circulation avant 2022
PSG : tous les détails du premier contrat de Neymar dévoilés
ABBA dans le Top 10 des singles au Royaume-Uni pour la première fois depuis 40 ans
Élisabeth Borne pointe des rémunérations "pas à la hauteur" dans certains secteurs, une passagère oublie 40.000 euros dans un bus... Le flash éco du jour
Taxation des multinationales : un prix Nobel d'économie plaide pour un taux minimal de 25%

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles