Pass sanitaire : si vous recevez ce mail de la police, c’est une arnaque

·2 min de lecture
Pass sanitaire : si vous recevez ce mail de la police, c’est une arnaque

La gendarmerie a annoncé que de faux mails de la police nationale visant à vérifier le pass sanitaire circulaient. Attention, c’est une escroquerie.

Prévenez vos proches au plus vite. Via leur centre de lutte contre les criminalités numériques, appelé CyberGEND, les gendarmes appellent les internautes à la plus grande prudence. Des mails bidons au nom de la police nationale et prenant pour prétexte une suspicion de fraude au pass sanitaire circulent actuellement. Attention, il s’agit d’un arnaque. "Ces faux mails ont pour objectif de dérober vos données personnelles et réaliser une extorsion", signale la CyberGEND sur Twitter.

Aucun enquête pour vérifier votre pass sanitaire 

Le mail vise à faire croire aux plus vulnérables qu’il est désormais obligatoire d’envoyer plusieurs documents confidentiels (capture d’écran du pass sanitaire, photo du pass sanitaire version papier, carte d’identité) aux forces de l'ordre pour valider à 100% son pass sanitaire. C’est évidement complètement faux. 

Mais plusieurs internautes pourraient bien tomber dans le panneau. Cette fois, les cyberharceleurs ont poussé le vice jusqu’à écrire une adresse mail ‘police-national[point]fr’ cohérente, a repéré un internaute. Les nombreuses fautes d’orthographe et de ponctuation qui figurent dans ce mail doivent malgré tout mettre la puce à l’oreille au plus grand nombre.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Cette technique d’hameçonnage ("phishing" en anglais) vise à inciter un internaute à communiquer des données personnelles pour en faire un usage frauduleux et siphonner ses comptes bancaires. Vous êtes victime d'une tentative d'arnaque par mail ? Ne répondez pas et signalez-là ici

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles