Pass sanitaire : Martine Wonner écartée du groupe Libertés et Territoires

·1 min de lecture
« Allez faire le siège des parlementaires, allez envahir leurs permanences pour dire que vous n'êtes pas d'accord », avait clamé samedi la députée du Bas-Rhin lors de la manifestation parisienne contre la « dictature » sanitaire (photo d'illustration).
« Allez faire le siège des parlementaires, allez envahir leurs permanences pour dire que vous n'êtes pas d'accord », avait clamé samedi la députée du Bas-Rhin lors de la manifestation parisienne contre la « dictature » sanitaire (photo d'illustration).

Ils lui reprochent d?avoir exhorté, samedi 17 juillet, ceux qui manifestaient contre le pass sanitaire à « faire le siège des parlementaires » et à « envahir leurs permanences ». Ce dimanche, parmi les membres du groupe parlementaire Libertés et Territoires, plusieurs ont réclamé le départ de la députée Martine Wonner, arguant que les propos tenus la veille étaient inacceptables et qu?une telle situation n?était désormais « plus supportable ». Quelques heures plus tard, dans un communiqué posté sur Twitter, le groupe indique que « Martine Wonner ne peut plus désormais être membre du groupe Libertés et Territoires ».

« Nous devons refuser la ségrégation »

Dans son communiqué, le groupe juge « intolérables » les déclarations de l?élue, avant de préciser : « Les débats comme les critiques à l?encontre de la gestion de l?épidémie de Covid-19 par l?exécutif sont légitimes, mais de tels propos sont intolérables. »

« Députés membres du groupe Libertés et Territoires, nous ne pouvons pas accepter les propos inadmissibles tenus par Martine Wonner », avaient, plus tôt dans la journée, indiqué Olivier Falorni, Jeanine Dubié et Sylvia Pinel dans un tweet publié ce dimanche. « Nous l?avions déjà dit à de nombreuses reprises en interne, mais en vain. Elle a récidivé lors de la manifestation d?hier. Madame Wonner a la liberté de s?exprimer, mais nous ne voulons en aucun cas être associés à ses actes et propos. Nous demandons donc son départ du groupe Libertés et Territoires [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles