Pass sanitaire : après sa 3e injection, il se fait refuser l'accès au restaurant

·1 min de lecture

L'application TousAntiCovid n'a semble-t-il pas été mise à jour depuis la préconisation du gouvernement d'une troisième dose pour les plus de 65 ans.

Faire une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 est gage de sécurité et de protection, a martelé fin août le gouvernement. Ainsi, les plus fragiles, ainsi que les plus de 65 ans, sont éligibles à cette troisième dose, mais ne sont pour autant pas obligés de le faire. Un habitant du Doubs a pourtant pris le parti de se faire injecter le sérum. Sauf que quand il est allé au restaurant, il s'est vu refuser l'entrée, nous rapportent nos confrères de l'Est Républicain. D'après leurs informations, les patrons de l'établissement ont procédé au contrôle du pass et lui ont indiqué que son pass n'était plus valide.

Le septuagénaire avait pourtant bien reçu ses deux doses ces derniers mois, et surtout, son pass sanitaire était valide sur l'application TousAntiCovid. Visiblement, les algorithmes de celle-ci n'ont pas pris en compte cette nouvelle donnée, ce qui semble problématique. Pourtant, le ministre de la Santé avait été clair : "Il n'y aura pas d'impact de la troisième dose sur le pass sanitaire. C'est-à-dire que si vous avez votre pass sanitaire, que vous alliez prendre votre rappel ou non, vous garderez le bénéfice", disait-il le 26 août dernier, quatre jours avant l'ouverture des rendez-vous pour la troisième injection.

>> A lire aussi - La HAS recommande une troisième dose de vaccin Covid-19 aux seniors et personnes fragiles

Vers une mise à jour ?

Olivier Véran précisait par ailleurs que le patient aurait un nouveau pass où il serait inscrit "3/3". Et il n'est pas nécessaire d'attendre sept jours (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Immobilier : ce que recherchent par-dessus tout les acheteurs, Lidl prend sa revanche et fait condamner Carrefour... Le flash éco du jour
Arrêté pour avoir volé un compteur Linky, il évoque un “délit de solidarité”
Bruno Le Maire envisage une hausse du SMIC au 1er octobre
La Nouvelle-Calédonie bascule en confinement face au Covid-19
Pass sanitaire : le nombre de centres commerciaux concernés va baisser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles