Le pass sanitaire allégé ? Gabriel Attal jette un pavé dans la mare

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le glas pour le pass sanitaire a-t-il sonné ? Il y a quelques semaines, Olivier Véran et Gabriel Attal, avaient, semble-t-il, annoncé un assouplissement des restrictions sanitaires : "Dès que ce sera possible, nous allégerons les mesures", un discours du ministre de la Santé qui avait soulagé certains esprits échauffés. Pourtant, comme le rapporte le site Midi libre, le gouvernement ne veut pas céder à la précipitation. À la sortie d’un Conseil sanitaire de défense ce jeudi 7 octobre, Gabriel Attal aurait même concrétisé cette inflexion : "Nous devons la vérité aux Français : l’heure de lever les contraintes n’est pas venue", a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Et pour cause, les indicateurs sur lesquels s’appuie le gouvernement pour prendre sa décision ne sont pas réjouissants : "Dans beaucoup de départements, l’épidémie ne recule plus et la situation interpelle dans plusieurs départements", a expliqué la jeune recrue du gouvernement. Ce plan d’allègement des mesures ne serait pas encore défini. Gabriel Attal, surnommé "Gaby" par le Premier ministre, a simplement évoqué les recommandations faites au gouvernement : "Le Conseil scientifique préconise plutôt des mesures nationales, mais par secteurs", a rapporté Midi libre.

La décision de retirer – ou non – le pass sanitaire se fera aussi en fonction des vaccinations. Pour le moment, Gabriel Attal a noté, à la sortie de ce même Conseil sanitaire de défense, que trop peu de Français avaient eu une dose de rappel. Finalement, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Marine Le Pen prête à attaquer Éric Zemmour ? « Elle va mettre fin à une règle tacite »
Elizabeth II mêlée malgré elle au divorce le plus acrimonieux du gotha
Le saviez-vous ? Le fils d'Eric Zemmour a travaillé au Sénat pour le groupe centriste
Harry pas invité au Jubilé d'Elizabeth II ? Ce projet qui le met en danger...
Jean-Louis Borloo et Béatrice Schönberg : retour sur un couple très discret

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles