La baisse continue à l'hôpital, le pass sanitaire pour les ados… le point sur le coronavirus

·2 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : le point de ce mardi 28 septembre 2021 sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La situation en France

Le nombre de personnes hospitalisées toujours orienté à la baisse. Le nombre de personnes malades du Covid-19 et hospitalisées était toujours orienté à la baisse mardi, tandis que la vaccination progresse lentement. Selon les données de Santé publique France, 7.801 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19 --dont 304 admissions en 24 heures--, contre 7.980 lundi. En services de soins critiques, qui accueillent les malades les plus atteintes, le nombre de patients est de 1.524 (contre 1.571), 79 nouvelles admissions. Le nombre de décès se monte à 116.615, dont 89.780 à l'hôpital et 60 au cours des dernières 24 heures. Le taux de positivité est stable à 1,2%, avec 6.765 nouveaux cas confirmés depuis la veille. Concernant la vaccination, 50.424.839 personnes ont reçu au moins une injection (soit 74,8% de la population totale, contre 74,7% lundi) et 48.412.946 personnes sont entièrement vaccinées (soit 71,8% de la population totale contre 71,7% lundi).

A lire :Tests de dépistage : Castex confirme la fin de la gratuité des tests "de confort" au 15 octobre

Pass sanitaire pour les ados. Au tour des adolescents de devoir présenter le fameux QR code: à partir de jeudi, les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois devront être munis du pass sanitaire pour prendre le train, aller au cinéma ou à la piscine. Avec la décrue de l'épidémie, le gouvernement espère pouvoir bientôt desserrer les contraintes pesant sur les Français. L'obligation du port du masque à l'école primaire sera ainsi levée à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés par l'épidémie de Covid-19. Mais le pass sanitaire est pour l'instant maintenu partout en France. Un projet de loi pour le proroger au-delà du 15(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles