Pass sanitaire : plus de 25 000 opposants ont manifesté samedi en France

·1 min de lecture
25 500 personnes se sont mobilisées samedi sur l'ensemble du territoire lors des manifestations anti-pass sanitaire. (image d'illustration)
25 500 personnes se sont mobilisées samedi sur l'ensemble du territoire lors des manifestations anti-pass sanitaire. (image d'illustration)

Les manifestations anti-pass sanitaire en France ont connu un léger rebond, samedi 18 décembre, quand 25 500 personnes ont manifesté à travers le pays selon les autorités, pour le 23e week-end consécutif de mobilisation. Le ministère de l?Intérieur a recensé 131 actions sur tout le territoire. Selon la préfecture de police de Paris, les manifestants étaient 5 500 dans la capitale, dont 4 900 à l?appel des Patriotes de Florian Philippot.

Les manifestants étaient près de 5 000 de plus que samedi dernier, quand 20 646 personnes avaient manifesté contre le pass sanitaire en France dont 4 200 à Paris, selon les autorités. Il y a quinze jours, le 4 décembre, les manifestants étaient 18 600, selon l?Intérieur, dont 3 400 à Paris. La mobilisation, lancée mi-juillet, avait connu en moyenne une baisse progressive depuis le 7 août, date d?un pic de 237 000 manifestants, selon les chiffres des autorités.

Dans le Sud-Est, les « réfractaires » à la vaccination et au pass sanitaire ont été ce samedi 450 à Marseille et 300 à Aix-en-Provence, selon les chiffres de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, et 700 à Toulon et 20 à Fréjus selon la préfecture du Var. À Avignon, 360 manifestants ont été dénombrés, selon la direction de la sécurité publique du Vaucluse.

À LIRE AUSSILe Covid, ou l?avènement du sans-contact (humain)

Le pass vaccinal mis en place début 2022

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé vendredi soir que le pass sanitaire deviendrait début 2022 un [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles