#PasMonPape : le pape François attaqué sur Twitter par la “fachosphère”

Photo : Filippo Monteforte / AFP

Des internautes ultraconservateurs n’ont pas apprécié le message de paix du pape après les JMJ. Ils ont relancé sur Twitter le hashtag #PasMonPape, et en appellent même à sa démission.

“Si je dois parler de violences islamiques, je dois aussi parler de violences chrétiennes.” Ces mots sont du pape François, à son retour des Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie.

En termes plus explicites il a déclaré : “Il n’est pas vrai et il n’est pas exact [de dire] que l’islam c’est le terrorisme […] Dans presque toutes les religions, il y a toujours un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons nous aussi.”

Si beaucoup ont salué ce message où le souverain pontife refuse de faire l'amalgame entre violence et islam, rappelant que les chrétiens ont eu et ont leur lot d’extrémistes, le pape François s'est attiré les foudres de la “fachosphère".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La “fachosphère”, c’est quoi ?

La “fachosphère”, comme le rapporte Le Point, ce sont les internautes qui se disent catholiques ou conservateurs, mais qui par leur réaction violente au discours d’amour et de paix entre les religions, se révèlent plutôt réactionnaires, voire d’extrême droite à tendance xénophobe.

Et ils sont en effet plusieurs à s’en prendre au pape François. Certains ne se sentent pas représentés par ce pape, et vont jusqu’à demander sa démission. Un hashtag #PasMonPape a même été lancé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles