Pascal Praud, son autre visage dévoilé par un ami de jeunesse

·1 min de lecture

Le rêve du gamin de Nantes est bien en train de se réaliser. Longtemps cantonné aux seconds rôles, Pascal Praud (56 ans) a enfin vu sa carrière prendre une nouvelle dimension depuis son arrivée sur CNews. Parmi les têtes de gondole de la chaîne, où son Heure des pros cartonne - 618.000 téléspectateurs en moyenne pour l'édition de 20h - autant qu'elle choque pour ses débats penchant très à droite, l'ancien visage de Téléfoot tient enfin le premier rôle qu'il a toujours voulu avoir.

Car ceux qui connaissent bien Pascal Praud le savent : dès ses débuts à Ouest-France, le journaliste nantais ne rêvait que de grandeur et de notoriété. Quitte à prendre (et à provoquer) les coups. "Je le voyais souvent. Il disait tout le temps : “Qu’on parle de toi en bien ou en mal, ce n’est pas grave : l’important c’est qu’on parle de toi", confirme Anthony Brulez, journaliste de France 3 Pays de la Loire, au JDD. "Un jour j’irai à Paris, je travaillerai à la télé et je serai connu", dit sans retenue le futur père de quatre enfants.

Se moquer des critiques sera une constante chez Pascal Praud : dans le TF1 des années 90, l'ambitieux se fiche totalement d'incarner le fayot passant des heures à copiner dans le bureau de Jean-Claude Dassier, patron des Sports qui a désormais son rond de serviette dans L'Heure des pros. Même chose deux décennies plus tard lors de la grève d'iTélé, où il est l'un des rares à soutenir ouvertement son chef Vincent Bolloré. Cela lui vaut de nombreuses inimitiés chez ses collègues, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Je n’ai jamais été l’amant de Delphine Jubillar » : harcelé sur les réseaux sociaux, il sort du silence
Elizabeth II menacée ? Un colis suspect crée la panique...
PHOTOS - Melania Trump : 50 nuances de l'ex-First Lady
PHOTOS - Prince Harry, Kate Middleton, Victoria de Suède... qui a quel diplôme dans le gotha ?
Entre Kate Middleton et Omar Sy : 6 degrés de séparation