Pascal Perrineau : « La responsabilité d’Emmanuel Macron est immense »

« Emmanuel Macron reste un homme qui a du mal à comprendre ce qui se passe en bas de la société. »
« Emmanuel Macron reste un homme qui a du mal à comprendre ce qui se passe en bas de la société. »

Le séisme électoral des élections législatives risque-t-il de paralyser le travail parlementaire, d'entraver l'action du pouvoir exécutif et de bloquer l'administration du pays ? Faut-il s'inquiéter de cette « situation inédite », selon les propres termes de la Première ministre Élisabeth Borne. Il manque en effet 44 sièges au camp présidentiel pour bénéficier d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale ? Cela ne s'est présenté qu'une seule fois sous la Ve République, de 1988 à 1991, sous François Mitterrand et Michel Rocard, et le déficit n'était alors que de 14 sièges. La France est-elle devenue ingérable ? Les réponses du politologue Pascal Perrineau, qui a récemment publié un Que sais-je ?, Le Populisme, aux éditions PUF.

Le Point : La crise politique peut-elle se transformer en crise de régime ?

Pascal Perrineau : Elle le pourrait si cette situation compliquée aboutissait à un blocage absolu à l'Assemblée nationale. L'exécutif n'aurait plus les moyens de sa politique. Il y a un risque que le pouvoir se retrouve englué dans une guérilla parlementaire avec des oppositions, de gauche, de droite, radicales, modérées, qui se coalisent contre lui, sans sortir d'une attitude négative pour enliser le début du deuxième quinquennat d'Emmanuel Macron. Nous n'en sommes pas là. Il manque aux macronistes 44 sièges pour disposer d'une majorité absolue. C'est beaucoup, certes, à la lumière du précédent Rocard de 1988, où la différence n'était que de 14 sièges. Mais [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles