Pascal Obispo révèle ce moment qu'il "redoutait" le plus dans The Voice

En août 2019, TF1 révélait que Pascal Obispo allait retrouver son fauteuil rouge de coach dans The Voice. Désormais, il fait équipe avec Lara Fabian, Marc Lavoine, qui ont accepté de se prêter à l'exercice pour la première fois, ainsi qu'Amel Bent, habituée à la version enfants du programme. Et en devenant coach pour la seconde fois de l'histoire du télé-crochet, Pascal Obispo apprenait avec joie qu'une règle historique du jeu faisait son retour. En effet, cette année, les candidats dont l'aventure est écourtée peuvent s'expliquer avec les coachs afin de comprendre pourquoi leur prestation n'a pas convaincu.

Lors de sa première expérience de coach en 2018, Pascal Obispo redoutait de devoir rester assis, son fauteuil tourné, face aux chanteurs en herbe déçus d'être remerciés. "C’est super dur, c'est horrible à faire", a confié l'interprète de Millésime à nos confrères de Télé-Loisirs, ce samedi 8 février. "C’est un moment que je redoutais énormément", a-t-il ensuite souligné. À ses yeux, discuter avec ceux qui tentent leur chance "est important car l’émission est consacrée aux talents", a-t-il ajouté. Il conclut : "L’humanité entre nous m'a touché, et j'ai trouvé qu'on se justifiait assez bien face aux talents que nous n'avions pas sélectionnés".

Un avis que partage Lara Fabian. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, elle estimait que les coachs devaient se retourner pour discuter avec les candidats. "Ça me paraît crucial d'expliquer à un artiste les raisons pour lesquelles

Retrouvez cet article sur GALA

Oscars 2020 : Luke Perry oublié de l’hommage aux disparus, les fans crient au scandale
Natalie Portman rend hommage aux réalisatrices oubliées de la cérémonie
La voiture d’Emmanuel Macron en panne, le président obligé de prendre un véhicule non blindé
Elizabeth II mise tout sur Kate Middleton : comment elle la prépare à son rôle de future reine
Nicolas Bedos dérape sur le Coronavirus : ses « blagues » ne passent pas