Pascal Canfin sur la nouvelle coalition allemande : "Cela va accélérer la coopération avec la France"

·1 min de lecture

Feu vert pour le nouveau gouvernement allemand, composé d'une alliance inédite entre les Verts, les sociaux-démocrates (SPD) et les libéraux (FDP). L'accord de coalition, de 177 pages, détaille la feuille de route pour les prochaines années. Et parmi les différents points évoqués, certaines positions rapprochent Paris et Berlin. Alors que la France prendra en janvier prochain pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne le 1er janvier prochain, Pascal Canfin, eurodéputé élu sur la liste Renaissance et président de la commission Environnement du Parlement européen, se réjouit d'un renforcement du couple franco-allemand.

Pourquoi cet accord de coalition serait une bonne nouvelle pour la France selon vous?
Tout d'abord, le gouvernement allemand s'est constitué rapidement, par rapport à certains scénarios envisagés. Ce calendrier est une bonne nouvelle : si la coalition avait mis des mois à se mettre d'accord, nous aurions eu des difficultés pour avancer sur des sujets clés lors de la présidence française de l'Union européenne [qui débute le 1er janvier 2022, ndlr]. Ensuite sur le fond, ce contrat de coalition rapproche fortement les positions allemandes et françaises, par exemple sur la réforme du pacte de stabilité et de croissance prévue en 2022. La coalition ouvre la voie à des flexibilités pour financer notamment les investissements dans la transition écologique. C'est une demande forte de Paris et cette nouvelle position va accélérer la possibili...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles