Pascal Canfin : "Il faut garantir aux Européens que ce qu'ils consomment ne contribue pas à la déforestation"

·1 min de lecture

La Commission européenne va présenter mercredi un texte très attendu destiné à lutter contre la déforestation importée. Il s'agit de s'assurer que les matières premières des produits mis en vente sur le marché européen ne proviennent pas d'hectares déforestés ailleurs dans le monde. Car l'UE est responsable, selon les études, de 6 à 10% de la déforestation mondiale via ses importations. Pour le JDD, le député européen Pascal Canfin, et président de la Commission Environnement du Parlement européen, explique ce mécanisme très attendu. En la matière, l'Europe pourrait servir d'exemple, avec encore quelques incertitudes sur l'ampleur de la réforme.

Le texte présenté mercredi par la Commission européenne vise à lutter contre la déforestation importée. En quoi est-il important?
Nous sommes les premiers au monde à mettre en place de telle règles du jeu qui vont garantir au consommateur européen que ce qu'il consomme sur un certain nombre de produits ne contribue pas à la déforestation tropicale. C'est très concret : on parle du chocolat et du café du matin, ou de la nourriture des animaux qui arrivent dans notre assiette tous les jours. Et en même temps c'est un texte qui touche à un élément fondamental du commerce international et de la souveraineté européenne. On va utiliser la puissance du marché unique pour fixer des règles d'accès à ce marché. On va apporter des garanties au consommateur européen et tirer les pratiques vers le haut. Ce texte ne pouvait être qu'européen car u...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles