Pascal Brice suggère que "les personnes à la rue puissent bénéficier du vaccin Johnson & Johnson"