Pas-de-Calais : il retrouve un joint parmi les bonbons récoltés par sa sœur de 12 ans le soir d'Halloween

·1 min de lecture
Parmi les bonbons récoltés pour Halloween se trouvait un joint de cannabis (Photo : Getty Images/EyeEm)

Le grand frère a immédiatement prévenu ses parents, qui ont confirmé qu'il s'agissait bien de cannabis.

Une blague de mauvais goût qui n'a pas du tout plu aux parents de la fillette. Comme le veut la coutume anglo-saxonne désormais bien ancrée en France, des milliers d'enfants ont fêté Halloween, ce dimanche 31 octobre, en allant toquer aux portes des logements voisins pour récolter des sucreries.

À Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), un petit malin a cependant trouvé amusant de déposer un tout autre genre de friandises dans le sac d'une petite fille âgée de 12 ans. Heureusement, le grand frère de la pré-adolescente, qui l'accompagnait dans sa quête, a eu la bonne idée d'inspecter la récolte.

"À l’odeur, on est certains que ce n’était pas qu’une cigarette"

Parmi les bonbons, le jeune homme, âgé de 18 ans a en effet trouvé ce qui ressemblait à une cigarette roulée. Après l'avoir ôté du sac, il a donné l'objet à ses parents, une fois rentré à la maison. Ces derniers ont alors constaté qu'il contenait du cannabis ! "À l’odeur, on est certains que ce n’était pas qu’une cigarette, mais un joint", confirme le couple, cité par La Voix du Nord.

Si l'identité du plaisantin qui a glissé la stupéfiante préparation dans le sac de la jeune fille restera probablement un mystère, les parents ne décolèrent pas. "Vous vous rendez compte ! Déposer ça dans le sac d’une enfant de 12 ans, s'indignent-ils, toujours cités par le quotidien régional. C’est inquiétant. D’autant plus quand on sait que beaucoup d’enfants font Halloween sans leurs parents."

VIDÉO - Justin Bieber se lance dans le commerce... de cannabis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles