Pas-de-Calais : il vole 417 tickets resto destinés à ses collègues

Ces chèques avait chacun une valeur faciale de 6 euros, soit un butin total de 2 500 euros. (Photo : PHILIPPE HUGUEN / AFP) (AFP)

Destinés à ses collègues, ces chèques avait chacun une valeur faciale de 6 euros, soit un total de 2 500 euros pour l’ensemble du butin.

C’est un drôle de vol qui a eu lieu dans une concession automobile de Loison-sous-Lens, dans le Pas-de-Calais. L’un des employés de l’entreprise, âgé de 25 ans, y a en effet volé 417 tickets restaurant qui étaient destinés à ses collègues, rapporte le site Actu.fr. L’homme a été interpellé le 29 septembre dernier et passera prochainement devant le tribunal judiciaire pour répondre de ce larcin.

D’après les éléments de l’enquête révélés par nos confrères, la direction de l’entreprise a découvert le vol dans le courant du mois d’août. Une plainte a donc été déposée auprès des forces de l’ordre, ce qui a conduit à l’ouverture d’une enquête. Celle-ci a permis de déterminer que le vol avait eu lieu entre le 18 et le 25 août 2022. Mais jusqu’en septembre, les choses n’avancent pas vraiment. Jusqu’à ce que le directeur commercial de la concession fasse une étrange découverte.

2 500 euros de tickets restaurant

Le 29 septembre, à l’intérieur d’une voiture d’entreprise, ayant d’ailleurs été accidentée, l’homme découvre de nombreux chèques déjeuner. Il vérifie leur provenance et découvre qu’il s’agit de ceux qui ont été volés dans le bureau de l’une de ses collaboratrices au cours du mois d'août. Or, justement, il sait que l’un des employés de l’entreprise, qui était en vacances au moment du vol, est revenu dans les locaux de l’entreprise durant la journée du 20 août, entre 12h et 14h. La piste est sérieuse.

Une plainte est donc déposée contre cet employé, qui est interpellé un peu plus tard dans la journée. Il sera jugé prochainement par le tribunal judiciaire pour ce vol d’une valeur de 2500 euros, soit 6 euros par chèque restauration. Au total, l’équivalent de 1 600 euros a été retrouvé. Le reste a été dépensé par le voleur.

Ce contenu peut également vous intéresser