• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

PartyGate : Boris Johnson visé par une motion de défiance du parlement britannique

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le "PartyGate" peine à se faire oublier. Le Premier ministre britannique Boris Johnson sera soumis ce lundi soir à une motion de défiance par la Chambre des communes, a annoncé le président du comité conservateur, Graham Brady. "Bojo" est critiqué pour sa participation à des soirées arrosées dans les jardins de Downing Street, pendant la pandémie de Covid-19.

S'il n'obtient pas la confiance du Parlement, soit la majorité absolue des votes, la recherche d'un successeur sera lancée au sein des "Tories", le parti conservateur britannique. En revanche, si les élus affirment leur soutien au Premier ministre, il sera à l'abri de toute motion de défiance pendant un an.

Une cote de popularité au plus bas

L'affaire a été ravivée par la publication d'une enquête interne accablante jeudi 25 mai par la haute fonctionnaire Sue Gray. La popularité du Premier ministre est au plus bas. Il a été hué à son arrivée aux célébrations du Jubilé de la reine Elizabeth II.

D'après un sondage YouGov réalisé le lendemain de la publication du rapport, trois britanniques sur cinq estiment qu'il devrait démissionner.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles